Toggle navigation
Type: string
Contexte: user
Redémarrer: false
indexterm>tablespacetemporary

Cette variable indique le (ou les) tablespace(s) dans le(s)quel(s) créer les objets temporaires (tables temporaires et index sur des tables temporaires) quand une commande CREATE n'en explicite pas. Les fichiers temporaires créés par les tris de gros ensembles de données sont aussi créés dans ce tablespace.

Cette valeur est une liste de noms de tablespaces. Quand cette liste contient plus d'un nom, PostgreSQL choisit un membre de la liste au hasard à chaque fois qu'un objet temporaire doit être créé. En revanche, dans une transaction, les objets temporaires créés successivement sont placés dans les tablespaces successifs de la liste. Si l'élément sélectionné de la liste est une chaîne vide, PostgreSQL utilise automatiquement le tablespace par défaut de la base en cours.

Si temp_tablespaces est configuré interactivement, l'indication d'un tablespace inexistant est une erreur. Il en est de même si l'utilisateur n'a pas le droit CREATE sur le tablespace indiqué. Néanmoins, lors de l'utilisation d'une valeur précédemment configurée, les tablespaces qui n'existent pas sont ignorés comme le sont les tablespaces pour lesquels l'utilisateur n'a pas le droit CREATE. Cette règle s'applique, en particulier, lors de l'utilisation d'une valeur configurée dans le fichier postgresql.conf.

La valeur par défaut est une chaîne vide. De ce fait, tous les objets temporaires sont créés dans le tablespace par défaut de la base de données courante.

Voir aussi default_tablespace.

Recommandations [EN]

For applications which create lots of temporary objects, this setting can be used to put the temp space on a faster/separate device, or even a ramdisk. Because it accepts a list, it can even be used to load balance temp object creation among several tablespaces.

Commentaires