Toggle navigation
Type: bool
Défaut: on
Contexte: sighup
Redémarrer: false
Depuis: 9.6

Lorsque les traces ont pour destination syslog, ce paramètre détermine comment les messages sont délivrées à syslog. Si ce paramètre vaut on (ce qui correspond à la valeur par défaut), les messages sont divisés en ligne, et les longues lignes sont divisées pour qu'elles tiennent sur 1024 octets, qui est la limite typique en taille pour les implémentations syslog traditionnelles. Si ce paramètre est à off, les messages du serveur PostgreSQL sont délivrés au service syslog tel quel, et c'est au service syslog de se débrouiller avec les messages potentiellement gros.

Si syslog enregistre au final les messages dans un fichier texte, alors l'effet sera le même de toute façon et il est préférable de laisser ce paramètre à la valeur on car la plupart des implémentations syslog ne peuvent pas gérer de grands messages ou auraient besoin d'être configurés spécialement pour les gérer. Si syslog écrit au final dans un autre média, il pourrait être nécessaire ou utile de conserver les messages dans un ensemble logique.

Ce paramètre peut seulement être configuré dans le fichier postgresql.conf ou sur la ligne de commande du serveur.

Commentaires