max_parallel_maintenance_workers

Indique le nombre maximum de workers parallèles qu'une commande utilitaire peut démarrer. Actuellement, la seule commande utilitaire qui supporte les workers parallèles est CREATE INDEX, et seulement à la création d'un index B-tree. Les workers parallèles sont déduits du pool de processus défini par max_worker_processes, dans la limite de max_parallel_workers. Notez que le nombre de workers demandé peut ne pas être disponible lors de l'exécution. Si cela arrive, l'opération utilitaire fonctionnera avec moins de workers qu'attendu. Le défaut est de 2. Passer cette valeur à 0 désactive l'utilisation des workers parallèles par les commandes utilitaires.

Notez que les commandes utilitaires parallélisées ne devraient pas consommer beaucoup plus de mémoire que leur équivalent non parallélisé. Cette stratégie diffère de celle adoptée pour les requêtes parallélisées, où les limites de ressources s'appliquent généralement par processus (worker). Les commandes utilitaires parallélisées traitent la limite de ressource maintenance_work_mem comme une limite à appliquer à la commande entière, sans considération du nombre de workers parallèles. Cependant, les commandes utilitaires parallélisées peuvent consommer nettement plus de CPU et de bande passante.

Commentaires

Type: integer
Défaut: 2
Min: 0
Max: 1024
Contexte: user
Redémarrer: false
Depuis: 11